Anguélos

Chorale de Chevreul Blancarde

Page 2 of 3

Une soirée intense en émotions en soutien aux habitants de Kharkiv.

Je vous propose un petit sondage : Combien connaissez-vous d’adolescents qui rentrent à l’école à 7h30 et en ressortent à 23H avec le sourire jusqu’aux oreilles ? 

Si vous étiez avec nous ce mardi soir, on en comptait une bonne trentaine, et quelques autres dans le public… Et à l’heure où j’écris cet article, ils sont déjà de retour en classe. C’est vrai qu’ils ont de la chance d’avoir un établissement qui leur permette de se construire en étant ouvert au monde et de cultiver leurs talent

 

Du talent, on savait qu’ils en avaient si on suit un peu la chorale Anguélos, mais ce concert était d’une intensité vraiment particulière.  Clairement ils y ont mis tout leur « c-h-œur ». Il faut dire qu’il s’agissait d’envoyer leur soutien en paroles et en actes à des hommes et des femmes, probablement à des enfants comme eux, qui subissent la violence et la destruction. 


DSCF7928Alexis Molio, directeur de l’École pour quelques jours encore, a donc ouvert les portes de la chapelle à 20H, ce mardi 24 mai, pour écouter son dernier concert d’Anguélos avant son départ vers un autre établissement. 
Nul doute qu’il a dû ressentir de la satisfaction de voir ces petits et grands élèves exprimer leur talent au service d’une cause aussi noble.

Avant de démarrer le spectacle, Svetlana, maman de choriste, membre du CA, native de Kharkiv a pu présenter cette ville et les associations qui ont d’ores et déjà reçu par virement les dons récoltés hier. 

« Kharkiv est une grande ville administrative et universitaire, la deuxième ville du pays après Kiev, elle est très similaire à Marseille. »DSCF7951 DSCF7949

« Au-delà des dons, le témoignage de notre soutien en pensées et en chants est très important pour les habitants de Kharkiv »

Le concert est lancé par Patrick Benoit avec un morceau joué pour la première fois cette année « S’nami Bog » un chant liturgique russe « Dieu est avec nous. Entendez, peuples, et soumettez-vous car Dieu est avec nous. », une convocation à l’amour dans nos cœurs, une invitation à la paix. La cadre est posé, c’est la paix et l’amour qui sont convoqués ce soir.

Dans cette première partie intense en émotions, toutes les notes ne tombent pas justes, mais la sincérité du moment l’est plus que jamais. Après un majestueux « Ave Maria » et un grandiose « cantique de Jean Racine », harmonieusement accompagné au piano par Pierre Fassentieux, le petit chœur nous offre un chant inédit cette année.

Pour commencer, Chiara revêt une tenue traditionnelle ukrainienne et nos magnifiques soprani et alti démarrent une berceuse ukrainienne spécialement préparée pour l’occasion

DSCF8025

« Ces tenues sont transmises à chaque génération, la mienne a été cousue par ma grand-mère » m’a expliqué Svetlana quelques jours plus tôt, une blouse brodée à la main et une couronne de fleurs.

Les deux chants suivants « O Jesu Criste » et un « Ave Maria » issus des dialogues des Carmélites, évoquent la douleur et la mort…. Un hommage a ceux qui souffrent déclare Patrick Benoit.

DSCF8021

Nombre d’adultes ont les yeux embués, et les jeunes enfants qui s’agitent au fond de la salle sont un témoignage de vie et de joie nécessaire plus que dérangeant pour contenir – ou pas- nos larmes.

Le gaillard « Notre Dame de la Garde » par le chœur des hommes, un chant très attendu va remettre l’auditoire et les choristes dans une nouvelle énergie afin d’aborder la seconde partie du concert clairement plus légère et joyeuse.

Dans cette seconde partie on entendra des classiques de la chorale comme les « Champs Elysée » ou le dynamique « Dans la troupe », mais également quelques inédits comme « Le petit Cabanon » avec un solo d’une extrême douceur par Baptiste ou le très exigeant  et polyphonique « Jardin de France ». Des frissons parcourent encore l’auditoire lorsque la voix puissante d’Alexandra résonne sur  « L’hymne à l’amour » soutenue par des basses en grande forme ce soir. Le concert se termine dans la joie avec un public debout pour accompagner la sortie des choristes.

 DSCF7985

Ils ont de quoi sourire les jeunes choristes d’Anguélos, au delà d’une magnifique soirée partagée, les dons ont été à la hauteur du moment. Un peu plus de 1000€ sont déjà en route vers Kharkiv. Une moitié sera utilisée pour fermer environ 35 fenêtres et ainsi sécuriser des appartements, et l’autre moitié permettra de servir des repas aux retraités ou dans les hôpitaux.

1 – https://www.facebook.com/chnatav

Un groupe de bénévole qui sécurisent les fenêtres cassées par les

bombardements : Plus de 100 réparations par jours

2- https://www.facebook.com/volunteers.strudel.kh/

Une association qui prépare et livre des repas aux personnes ne pouvant se déplacer (personnes âgées, hôpitaux)

La chorale remercie une fois encore Alain Rimeymielle pour les magnifiques photos qu’il nous offre régulièrement cette saison. L’affiche de la soirée a été réalisée par Esteban choriste de 6e.

Anguélos messagers de paix propose un concert solidaire au bénéfice des victimes de la guerre

Ce mardi vous êtes toutes et tous bienvenus pour écouter le concert que nos talentueux choristes Anguélos offriront en soutien à Kharkiv à 20h30 à la chapelle de l’Ecole Chevreul Blancarde.
 
Ils seront dirigé par Patrick Benoit et accompagnés au piano par Pierre Fassentieux.

Pourquoi Kharkiv?

Kharkiv est l’un des centres culturels et universitaires les plus dynamiques d’Ukraine. Mais depuis février 2022, la ville est devenue tristement célèbre pour avoir été la cible d’intenses bombardements pendant plus de 3 mois, qui ont fait de nombreuses victimes, causé des dégâts considérables.
Parmi nos choristes une famille est originaire de cette ville martyre de la guerre, elle y a encore des contacts directs et nous avons comme projet de fournir une aide directe et immédiate sur place. Car  si le nombre de bombes qui toment chaque jour sur Kharkiv  a un peu diminué il y a encore des fenêtres à réparer et plein de gens à nourrir.

L’entrée est libre mais si vous le souhaitez vous pourrez faire un don.

Il sera reversé directement à deux initiatives citoyennes qui œuvrent sur place pour les habitants et volontaires qui ne peuvent se déplacer ou ont fait le choix de rester.
Un groupe de bénévole qui sécurisent les fenêtres cassées par les
bombardements : Plus de 100 réparations par jours
Une association qui prépare et livre des repas aux personnes ne pouvant se déplacer (personnes âgées, hôpitaux)

La chorale Anguelos inaugure le mois de Marie par un concert en l’église Saint Michel.

C’est “a cappella” que notre trentaine de choristes ont chantés ce premier concert du mois de mai traditionnellement dédié à Marie.

La veille déjà ils animaient la cérémonie des premières communions de la paroisse dans l’église de Saint Barnabé, et malgré le merveilleux soleil, l’absence de transport en commun et des examens blancs de la semaine à venir  ils étaient présents ce dimanche  01 mai pour faire résonner leurs magnifique voix  dans l’église Saint Michel au cœur du quartier que nombre d’entre eux habitent.

Une journée de chant déDSCF4663butée par la messe dominicale poursuivie par répétitions et concerts après une belle pause pic-nique et jeux encadrés par les plus grands.

 

Cette formation sans accompagnement instrumental est très exigeante pour les lancements et la justesse, ils ont pu compter sur la direction de leur chef de chœur, Patrick Benoit à la manœuvre depuis 35 ans. Certains  chants sont parfaitement ajustés à ce format comme les chants grégoriens du petit chœur qui sont particulièrement techniques  d’autres sont adaptés pour l’occasion par exemple  “Come Ye sons of art” de Purcell, ou Furusato la berceuse japonaise.

Un beau programme a pu être proposé avec une part belle pour les chants sacrés “Salve Regina” par le petit choeur, “Ave Maria”, “O Jesu Christe”; “O sacrum convivum”, “O vos omnes” et le très beau chant des marins à Notre Dame de la Garde par le chœur des hommes.

52043067910_da28eae36b_b

Côté chants populaires et folkloriques, l’étonnante “Berceuse du petit zebu” par le petit chœur de soprani et alti, a particulièrement retenu l’attention du père Rémi de Mauvaisin qui nous accueillait ce dimanche. Le chant “dans la troupe” chant scout pour 8 voix fait toujours beaucoup d’effet déclenchant systématiquement des sourires sur les visages de l’auditoire.

 

DSCF4933Après une quinzaine de chants et une bonne heure de concert, le programme s’achève à regret pour le père Rémi qui réclame un petit bonus. C’est avec grand plaisir que la chorale a par conséquent entamé le coupo santo, hymne provençal pour quitter son public.

 

Public qui s’est massé autour du petit stand de vente de cd et souvenirs dont la vente servira à financer la tournée dans le sud ouest, organisée après deux ans de rêves de japons empêché par la crise sanitaire. Le public a cette fois encore fortement témoigné son soutien à nos fabuleux jeunes choristes, une belle récompense pour tout le travail de l’hiver.

 

Chaleur et convivialité à Lambesc après les bourrasques du Mistral.

Après plusieurs jours de mistral glaçant, la chorale Anguélos est venue réchauffer la magnifique église de Lambesc.  Ce dimanche 03 avril,  les choristes se sont retrouvés en effectif réduit dans  à l’église  Notre Dame de l’Assomption à Lambesc.

Ce n’est ni le vent ni le froid qui a retenu un grand nombre d’entre eux, mais les voyages scolaires enfin autorisés et organisés par leur école Chevreul Blancarde. Peut-être également quelques virus aux dires de leur chef de chœur Patrick Benoit.

Cette grande et belle église du 18eme,  classée monument historique, est remplie de paroissiens en ce dimanche de carême. Il faut dire que le père Thierry Joseph mobilise des images très concrètes pour faire comprendre le sens profond de la Pâque. Yoann Pourre accompagne les chants de messe proposés par les choristes sur le magnifique orgue à trois claviers de Joseph Isnard.

Après la messe, les choristes et leurs accompagnateurs sont reçus par les paroissiens pour le déjeuner. Ce moment convivial a été grandement apprécié par tous et très rapidement l’heure de la répétition a sonné. 

Malgré un grand nombre d’absents et notamment de plusieurs ténors, basses et alti,  la magie Anguélos opère une fois de plus. Le soutien des anciens choristes et de Yoann sur certains chants permet d’équilibrer les polyphonies.

IMG_20220403_155452

Les chants sacrés et les airs traditionnels du répertoire Anguélos s’enchaînent, avec une belle diversité de propositions de formation : le chœur des hommes, le petit chœur, et plusieurs passages incluant des “solo” mettent en évidence la beauté des voix de nos jeunes et moins jeunes chanteurs.

Point de tempête pour effrayer nos choristes comme le dit ce chant dédié à Notre Dame de la Garde. Après un très beau solo d’Aleksandrina sur “Come ye sons of art” le concert se poursuit avec des chants plus folkloriques.  L’auditoire est conquis et fredonne à l’envie les airs de “Jardin de France”. La magnifique proposition sur l’hymne à l’amour rendue célèbre par Edith Piaf, avec un solo d’Alexandra, fixe durablement un sourire ému sur chaque visage.

Le père Thierry Joseph conclura cette belle journée par une invitation renouvelée pour une prochaine saison. Côté chorale, ce sera une grande joie de revenir avec un chœur au complet !

 

Le retour du printemps : Premier concert 2022 à Allauch

Ce dimanche 27 mars a eu une saveur toute particulière pour les choristes Anguélos, et leur public et cela à plusieurs égards. Après plusieurs semaines de répétitions, d’ateliers (diction, présence scénique, chants), ils sont plus que prêts pour faire résonner leurs magnifiques voix dans cette belle église d’Allauch.

DSCF3574

Malgré le changement d’heure, ils sont là en tenue à 9h30 pour s’échauffer et répéter, sous la rigoureuse direction de Patrick Benoit. Ce matin lors de la messe, leurs voix se mêlent à celles des paroissiens avec beaucoup de sobriété et d’humilité dans ce temps de carême, qui est également le temps de la préparation au baptême pour une dizaine d’enfants et d’adultes.

A midi ils sont accueillis au centre paroissial Saint Pierre, le temps de pique-niquer et de se détendre. Un temps d’enfance et d’insouciance ,tellement précieux dans notre monde chahuté.

IMG_20220327_131606

A 14h, ils sont de retours à l’église pour d’ultimes mises au point techniques, et on sent une certaine effervescence qui s’installe, avec l’arrivée des familles, de notre photographe Alain Rimeymielle, d’Alain Greco le directeur de l’école de comédie musicale qui les a fait travailler cet hiver et bien sûr du public….

15h3O ils sont prêts, le public est en place, Pierre Fasentieux au piano pour les accompagner. Ils entrent dans l’église et prennent place. Les anciens de la chorale toujours présents dans le public rejoignent leurs jeunes camarades pour le premier chant, le magnifique Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré.

Le concert se déroule ensuite en deux parties, les chants sacrés dans un premier temps, véritable moment de grâce, le petit chœur et le chœur des hommes alternent des pièces spécifiques avec le chœur au complet. Dans une seconde partie des chants traditionnels et contemporains, Anguélos nous fait faire un petit tour du monde musical du Canada avec « Ani Couni » au Japon avec » Sakura ».

Des sourires lors du désormais incontournable « Dans la troupes » aux larmes pendant « l’hymne à l’amour », cette palette d’émotions partagées d’autant plus directement que les masques sont enfin tombés. Un dimanche joyeux, de magnifiques mélodies qui nous ont accompagnés toute la semaine durant, sachant que dimanche 03 avril à Lambesc, on les retrouve à nouveau.

@photos Alain Rimeymielle 

 

« Older posts Newer posts »

© 2022 Anguélos

Theme by Anders NorenUp ↑