Ce mois de décembre est traditionnellement celui des concerts de Noël. Cette année encore nos choristes d’Anguélos nous ont émerveillés par des chants joyeux et mélodieux sur le thème de Noel et de la Provence.

Qu’il s’annonçait gris et triste ce mois de décembre avec ces variants, et ces appels à la non convivialité. C’était sans compter sur la persévérance et la pugnacité de la chorale de l’école Chevreul qui s’est adaptée à la situation en proposant deux concerts en plein air, exercice complexe et acrobatique. La magie de Noël à fait le reste.

Le 12 décembre, un concert dans la cadre féérique de l’Hôtel Dieu pour animer un goûter de Noël en présence du père noël en personne !

Un peu de fraicheur, des ballons qui s’envolent vite oubliés face au bonheur de se retrouver dans ce magnifique écrin qu’est l’hôtel Dieu et de voir nos jeunes chanter des airs traditionnels et provençaux entres autres bijoux. Sous la direction de Yohann Pourre, accompagnés par Pierre Fassieux, un air de Purcell « Come ye sons of ART » et un duo entre Yoann et Alexsandrina ont lancés ce magnifique concert, poursuivis par le très traditionnel « Douce nuit » entonnés dans 3 langues différentes dont le japonais. L’annonce de la nativité annoncée avec un peu d’avance ce 12 décembre avec deux airs traditionnels « Vite levez-vous doux pastoureaux » et « Pastre dei mountagno ». Une petite pause douceur avec deux berceuses japonaises Furusato et Sakura. On repart dans l’énergie et les traditions de noël avec « venez mes enfants », et un joyeux « we wish you a merry christmas » pour nos mélomanes polyglottes. Retour à Marseille, après ce voyage musical avec une pièce dédiée à Notre Dame de la Garde par les basses et les ténors, un ancien morceau dont la partition a été retrouvée dans la basilique préférée des Marseillais. Un majestueux et émouvant Stabat Mater de Pergolèse enchainé par le dynamique et joyeux « Noel des petits santons ». Les soprane et alti sont ensuite mis à l’honneur avec un « Bonne gens des villages » et on file à toute vitesse à la « Marche des rois » puis un « Champs Elysée » même si on se doute que les rois mages ne manqueraient pas de s’arrêter à l’intercontinental pour partager un vin chaud avec le public d’Anguelos, ou un chocolat chaud avec les jeunes chanteurs. Une excellente gaufre et une photo avec le père Noel, et nous voilà prêt à terminer ce beau dimanche avec une vue unique sur notre belle ville de Marseille….

18 Décembre Noël au Palais

 

C’est le Maire des 4em/5em arrondissements de Marseille qui a convié la chorale pour l’inauguration de ses animations de Noël, proposées là encore contre les mauvais augures pandémiques en respectant au maximum les mesures barrières.

Et en effet malgré le besoin de vacances et les annonces ministérielles déprimantes, nos jeunes choristes ont offerts 15 minutes de joie et de tendresse pour l’ouverture des festivités, sous la direction de Yoann Pourre et accompagnés au piano par Vincent. Un best of de noël sur le plateau du parc Longchamp au milieux d’arbres centenaires et toujours avec Notre Dame de la Garde en ligne de mire.

Nos choristes et leur chef de cœur ont bien mérité quelques jours de vacances, en famille, peut être qu’ils chanteront encore un peu pour une mamie, ou un tonton un petit air d’ici ou d’ailleurs.

Quoi qu’il en soit, Anguelos au complet vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël, et comme on dit en Provence, bon bout d’an et à l’an que ven….

no images were found