Les CD de la Chorale Anguelos sont en vente à chacun de nos concerts, à Marseille et partout où nous voyageons.
Consultez nos événements et venez assister à l’un de nos concerts pour vous en procurer un !

Laetitia (2008)

Enregistré en l’église Saint Laurent (Marseille).
Technique vocale : Hélène Gilles (Opéra de Marseille)
Piano et orgue : Brigitte Grosse (Opéra de Marseille)
Bandes-rochestre : Daniel Rattier
Mixé au studio Cactus (ingénieur du son : Christian Noël)

Gaudete ! … (2005)

Enregistré en l’église Saint Calixte (Marseille).
Technique vocale : Hélène Gilles (Opéra de Marseille)
Piano et orgue : Etienne Weill
Bandes-orchestre : Daniel Rattier
Mixé au studio Cactus (ingénieur du son : Christian Noël)

 

Paroles

Gaudete

1. Ô vous tous, gens de la Terre

Ô vous tous, gens de la Terre
Qui cheminez si douloureusement
Ayez d’abord la charité
Aimez-vous les uns les autres
Consolez-vous les uns les autres
Soutenez-vous les uns les autres

Fût-on brûlé d’amour à en mourir
On n’aime pas encore assez
On n’aime jamais assez
L’amour est tout
Qui est Dieu même
Adieu, pour chacun d’entre vous je demande
La grâce de force pour renoncer le mal
La grâce de sérennité dans l’oblation
La grâce de joie dans l’épreuve
Et que par la vertu de la croix acceptée
Par la parole et par le sang de Jésus Christ
La Terre enfin soit délivrée du mal
Ainsi soit-il

2. Regina Coeli

Regina caeli, laetare, alleluia:
Quia quem meruisti portare. alleluia,
Resurrexit, sicut dixit, alleluia,
Ora pro nobis Deum, alleluia.

3. Cantique de Jean Racine

Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,
Jour éternel de la terre et des cieux,
De la paisible nuit nous rompons le silence :
Divin Sauveur, jette sur nous les yeux.

Répands sur nous le feu de Ta grâce puissante ;
Que tout l’enfer fuie au son de Ta voix ;
Dissipe le sommeil d’une âme languissante
Qui la conduit à l’oubli de Tes lois!
Ô Christ ! sois favorable à ce peuple fidèle,
Pour Te bénir maintenant rassemblé ;
Reçois les chants qu’il offre à Ta gloire immortelle,
Et de Tes dons qu’il retourne comblé.

11. La Nuit

Ô Nuit, viens apporter à la Terre
Le calme enchantement de ton mystère
L’ombre qui t’escorte est si douce
Si doux est le concert de tes voix chantant l’espérance
Si grand est ton pouvoir transformant tout en rêve heureux

Ô Nuit, ô laisse encore à la Terre
Le calme enchantement de ton mystère
L’ombre qui t’escorte est si douce
Est-il une beauté aussi belle que le rêve ?
Est-il de vérité plus douce que l’espérance ?

12. An irish Blessing

May the road rise to meet you
May the wind be always at your back
May the sun shine warm upon your face
The rain fall soft upon your feet
And until we meet again
May God hold you in the palm of His hand

13. Bring back

My bonnie is over the ocean
My bonnie is over the sea
My bonnie is over the ocean
And bring back my bonnie to me

Bring back, bring back,
Bring back my bonnie to me, to me
Ami qui vas courant le monde
Dans le gros temps et par le froid
Ami qui vas courant le monde
Quand reviendras-tu près de moi ?
Last night as I laid on my pillow
Last night as I laid on my bed
Last night as I laid on my pillow
And bring back my bonnie was dead

O blow ye winds over the ocean
O blow ye winds over the sea
O blow ye winds over the ocean
And blow back my bonnie to me

14. La chanson de Solveig

L’hiver peut s’enfuir, le printemps bien aimé
Peut s’écouler.
Les feuilles d’automne et les fruits de l’été,
Tout peut passer.
Mais tu me reviendras, Ô mon doux fiancé,
Pour ne plus me quitter.
Je t’ai donné mon coeur, il attend résigné,
Il ne saurait changer.

Que Dieu daigne encore dans sa grande bonté,
Te protéger,
Au pays lointain qui te tient exilé,
Loin du foyer.
Moi je t’attends ici, cher et doux fiancé,
Jusqu’à mon jour dernier.
Je t’ai gardé mon cœur, plein de fidélité,
Il ne saurait changer.

15. Mon amant de Saint Jean

Je ne sais pourquoi j’allais danser
A Saint-Jean au musette,
Mais quand un gars m’a pris un baiser,
J’ai frissonné, j’étais chipée

Comment ne pas perdre la tête,
Serrée par des bras audacieux
Car l’on croit toujours, aux doux mots d’amour
Quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l’aimais tant,
Je le trouvais le plus beau de Saint-Jean,
Je restais grisée, sans volonté, sous ses baisers.

Sans plus réfléchir, je lui donnais
Le meilleur de mon être
Beau parleur chaque fois qu’il mentait,
Je le savais, mais je l’aimais.

Mais hélas, à Saint-Jean ou ailleurs
Un serment n’est qu’un leurre
J’étais folle de croire au bonheur,
Et de vouloir garder son cœur.

Comment ne pas perdre la tête,
Serrée par des bras audacieux
Car l’on croit toujours, aux doux mots d’amour
Quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l’aimais tant,
Mon bel amour, mon amant de Saint-Jean,
Il ne m’aime plus, c’est du passé, n’en parlons plus.

16. Nobody knows

Nobody knows the trouble I’ve seen
Nobody knows but Jesus
Nobody knows the trouble I’ve seen
Glory, Hallelujah

Sometimes I’m up, sometimes I’m down
Oh yes Lord
Sometimes I’ma lmost to the ground
Oh yes Lord

Oh every day to you I pray
Oh yes Lord
For you to drive my sins away
Oh yes Lord

17. I believe

I believe for every drop of rain that falls, a flower grows
I believe that somewhere in the darkest night, a candle glows
I believe for everyone who goes astray,
Someone will come to show the way
I believe, I believe

I believe above the storm the smallest prayer will still be heard
I believe that someone in the great somewhere hears every word
Everytime I hear a new-born baby cry,

Or touch a leaf, or see the sky
I know why I believe !

19. Toréador

Toréador, en garde, Toréador, Toréador
Et songe bien, oui songe en combattant
Qu’un oeil noir te regarde
Et que l’amour t’attend, Toréador
L’amour, l’amour t’attend